Quel type d’épargne choisir ?

Quel type d’épargne choisir ?

L’épargne reste une valeur sûre pour de nombreux français, peu enclins à risquer leurs économies en bourse. Mais quels supports choisir ?

Les livrets réglementés

Il existe plusieurs livrets réglementés par l’Etat, qui bénéficient de mesures de défiscalisation, c’est-à-dire que leurs intérêts ne sont pas imposables. Il s’agit du livret A, dont le gouvernement a promis de relever le plafond prochainement, au terme de la négociation en cours avec les banques, et du LDD, ou livret de développement durable. Ces deux livrets sont limités à un exemplaire par personne physique, mais peuvent être combinés.

Le livret A bénéficie d’un taux de 2,25% avec un plafond de 15 300 euros auquel viennent s’ajouter les intérêts. Par définition, s’agissant d’un livret défiscalisé, ces derniers ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu. Néanmoins, le relèvement du plafond devrait conduire à les assujettir aux prélèvements sociaux dont ils sont actuellement exemptés.

Le LDD permet de placer 6000 euros aux mêmes conditions que le livret A, ces sommes devant être principalement investies par les banques dans des entreprises qui mettent en oeuvre les technologies du développement durable. C’est donc un livret éco-citoyen, qui permet aussi de profiter de la défiscalisation des intérêts de l’épargne.

L’épargne logement et les super livrets

Deux autres supports sont règlementés et limités à un exemplaire par personne physique : il s’agit du PEL (ou plan d’épargne logement) et du CEL (ou compte épargne logement). Ils sont destinés à la constitution d’un capital en vue d’un projet immobilier, touchant en principe à l’acquisition ou à la rénovation de la résidence principale, même si les conditions ont évolué et se sont assouplies.

Ils permettent d’obtenir un prêt immobilier à taux préférentiel auquel vient s’ajouter une prime d’Etat. Les intérêts sont libres d’impôt sur le revenu mais soumis aux prélèvements sociaux.

La différence réside principalement dans la disponibilité du capital, puisqu’il faut un placement minimum de 4 ans pour un PEL, tandis que les sommes sont toujours disponibles sur un CEL. Le taux du PEL est actuellement de 2,50%, tandis qu’il est de 1,50 pour un CEL.

Pour compléter ces offres d’épargne règlementée et les concurrencer, les banques en ligne ont lancé les super livrets, aux taux d’appel attractifs (autour de 5% sur les premiers mois) et aux plafonds augmentés.

Offres Banques

ING Direct 80 € offert > Plus de détails
Hello Bank 80 € offert > Plus de détails
Monabanq Taux 1.25% > Plus de détails
bforbank Taux 1.25% > Plus de détails
netagence Taux 1.25% > Plus de détails
Fortuneo Taux 1.25% > Plus de détails