Les avantages fiscaux pour l’emploi d’un salarié à domicile

Les avantages fiscaux pour l’emploi d’un salarié à domicile

L’emploi d’un salarié à votre domicile peut présenter des avantages par rapport à la fiscalité, car vous avez la possibilité sous certaines conditions d’obtenir un crédit voire une réduction d’impôt.

Dans quelles situations une réduction est-elle envisageable ?

Vous devez être fiscalement domicilié en France et le salarié doit être employé sur le sol français et deux cas de figure sont observés. Le premier concerne votre résidence principale ou votre maison secondaire. Cela est également valable pour la résidence d’un ascendant qui doit toutefois être titulaire de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie). En parallèle, il ne faut pas oublier que tous les services ne sont pas pris en compte. Vous aurez de ce fait la possibilité de bénéficier des avantages fiscaux pour une garde d’enfants, un soutien scolaire, l’entretien du logement, une assistance pour une personne âgée ou handicapée ainsi que diverses prestations pour le jardinage, le bricolage, l’informatique…

Des conditions sont à remplir du côté de la personne qui sera employée. Les services doivent être proposés par une entreprise, une association ou encore un organisme et même un salarié dont vous êtes l’employeur. Lorsque toutes les conditions sont réunies, vous avez la possibilité de faire valoir une réduction d’impôt ou encore un crédit d’impôt, cela dépendra une nouvelle fois de quelques critères.

Quels sont les avantages fiscaux ?

L’État vous accordera une réduction d’impôt si vous payez des activités pour un ascendant. En parallèle, elle sera également accordée si vous n’êtes pas concernés par le crédit d’impôt. Ce dernier est valable notamment si vous êtes pacsé ou marié et il faut savoir que les retraités ne pourront pas jouir de cet avantage fiscal, ils auront toutefois la possibilité d’obtenir une réduction d’impôt.

Le crédit d’impôt est valable si vous êtes inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi depuis au moins trois mois. Dans le cas contraire, vous devez travailler et cette activité doit être référencée au cours de l’année où les dépenses ont été observées.

Comment calculer votre avantage fiscal ?

L’État applique un taux de 50 % sur les dépenses réalisées au cours de l’année, mais il est impératif de ne pas dépasser les seuils fixés. Dans une situation générale, vous ne devrez pas dépenser plus de 12 000 euros pour une année. Toutefois, des cas exceptionnels sont référencés notamment si vous avez des enfants à charge. Le montant sera majoré de 1500 euros pour chacun des enfants. Cette somme sera également valable si une personne âgée de plus de 65 ans réside dans votre logement.

Si l’un des membres du foyer détient une carte d’invalidité, le plafond sera de 20 000 euros contre 15 000 euros si vous effectuez une première demande dans une situation générale.

Offres Banques

ING Direct 80 € offert > Plus de détails
Hello Bank 80 € offert > Plus de détails
Monabanq Taux 1.25% > Plus de détails
bforbank Taux 1.25% > Plus de détails
netagence Taux 1.25% > Plus de détails
Fortuneo Taux 1.25% > Plus de détails