L’assurance-vie : un placement rentable

L’assurance-vie : un placement rentable

Les taux des livrets ne comblent plus les attentes des épargnants qui sont nombreux à s’être tournés du côté d’une assurance-vie. Toutefois, la baisse a aussi touché ce secteur, mais la situation est tout de même intéressante.

Une baisse généralisée pour l’assurance-vie

Depuis 2014, les taux du LDD et du Livret A n’ont pas cessé de chuter pour atteindre 1 % au début 2015. La situation n’est donc plus rentable pour de nombreux consommateurs qui ont décidé de migrer du côté de l’assurance-vie. Cette dernière présente un réel avantage, car le taux est plus important, la rentabilité est donc au rendez-vous. Cette dernière n’est toutefois pas aussi élevée que celle référencée en 2009. En effet, à l’époque, les épargnants avaient eu l’occasion de bénéficier d’un rendement de 3.6 % alors que celui des livrets étaient à 1.9 %. La situation était favorable, mais le contexte en France a changé et cela a entraîné une chute.

Malgré la chute, l’assurance-vie est rentable

Les taux de l’assurance-vie sont donc en baisse depuis 2009 puisqu’ils sont passés à 3.4 % en 2010 contre 3 % pour 2011 et 2.9 % pour 2012 et 2.8 % pour 2013. Même si l’environnement est plus rentable, la baisse est également observée. Il faut noter que ces pourcentages représentent une moyenne, les taux sont susceptibles d’être plus bas chez certains groupes. C’est notamment le cas pour Axa et MMA qui affichent 2.55 % sans en prendre en compte les bonus ou encore 2.30 % chez BNP Paribas. Le Predissime 9 du Crédit Agricole passe même à 2.10 %.

La reprise des collectes depuis deux ans

Comme le pourcentage baisse moins rapidement que celui des autres solutions, la rentabilité est au rendez-vous. De plus, cette situation a favorisé la migration et la collecte nette qui a repris des couleurs depuis 2013, année durant laquelle le déclin pour le Livret A et le LDD a été observé. De ce fait, 11 milliards d’euros ont été collectés en 2013 contre 21 milliards d’euros pour 2014. La situation est toutefois moins intéressante que celle qui était référencée il y a plus de cinq ans. Lorsque les taux oscillaient à plus de 3 %, les collectes pour l’assurance-vie étaient beaucoup plus importantes.

En effet, elle avait véritablement la cote en 2009 avec 50 milliards d’euros collectés contre 51 milliards d’euros un an plus tard. Les épargnants se demandent si la tendance s’inversera en 2015. Il est peu probable qu’une hausse soit au rendez-vous sauf si la croissance fait son retour sur le sol français.

Offres Banques

ING Direct 80 € offert > Plus de détails
Hello Bank 80 € offert > Plus de détails
Monabanq Taux 1.25% > Plus de détails
bforbank Taux 1.25% > Plus de détails
netagence Taux 1.25% > Plus de détails
Fortuneo Taux 1.25% > Plus de détails